Fabriquer ses sachets à broder

Dans cet article nous allons voir comment fabriquer ses propres sachets à broder. On les trouve plus souvent sous le terme « sachets senteurs ».
Ici, j’ai choisi le simple terme de sachets car ces derniers vont être
utilisés pour la fin de l’année… Et oui les fêtes approchant petit à petit, pourquoi ne pas se faire plaisir en créant soit même son calendrier de l’avent…

Bref, dans un premier temps nous verrons pourquoi les fabriquer soit même,
dans un deuxième temps mes mésaventures en cours de route,
puis les étapes de la broderie,
et pour finir comment les fabriquer (sans machine à coudre)

Petite précision : ici ces sachets vont servir à créer le calendrier de l’avent, mais vous pouvait très bien créer ses petits sachets pour tout autre chose…

Pourquoi fabriquer ces propres sachets à broder ?

Avantages :

  • On peut choisir la taille de son sachet,
  • Sa couleur,
  • La grosseur de la toile (toile aïda 4, 8 ou autre),
  • Le sachet pourra être brodé des 2 côtés,
  • Vos petits restes de toile peuvent donc servir à faire ces sachets…

Inconvénient :

Cela peut prendre un peu plus de temps, mais quelle satisfaction d’avoir tout monté soi-même de A à Z et de les avoir aux dimensions désirées.


Mes mésaventures en cours de route :

Dans un premier temps, j’ai commencé par la création d’une couture qui n’existe pas (enfin il me semble, si une couturière passe par là, n’hésitez pas à me le dire🙈),

Ensuite, j’ai changé mon point de couture pour aller vers un point connue : le point de feston. Mais ce dernier n’allait pas car une fois le travail terminé la couture se voyait trop.

J’ai donc fait une nouvelle couture au point arrière, l’idéal finalement pour les brodeuses puisque c’est un point bien connue par ces dernières. Mais le problème ici c’est qu’en cas d’éffilochement de la toile, le point ne tiendrais plus

Je suis donc revenu à mon premier point testé. Comme quoi, les premières intuitions sont souvent les meilleures…😜

Pourquoi ce premier point « inventé » :
Il allie très bien à la fois un point solide,
un point discret à la fin de l’ouvrage,
et une protection de l’effilochement de la toile.


Les étapes de la broderie :

  • 1 – Couper un rectangle de la toile aïda (ou autre) de 30cm x 10 cm
Toile Aïda découpé d’environ 30cm x 10cm
  • 2 – Plier le rectangle obtenu en 2 comme ceci
Toile Aïda pliée en 2 soit 15cm x 10cm
  • 3 – Broder la première face puis la deuxième
Face 1 et 2 brodées

Donc une fois la bande déplier on obtiendra cela

  • 4 – Ensuite plier la bande dans l’autre sens (endroit contre endroit) comme ceci
  • 5 – Puis commencer à coudre les 2 bords

Les étapes de la couture pour fabriquer son propre sachet à broder :

installation du fil

  1. Prendre 1 fil (de préférence de la même couleur que la toile) de 90 cm.
  2. Le plier en 2 (afin d’utiliser la méthode de la bouche (il faut donc insérer l’aiguille du côté où il y a les 2 fils))
  3. Planter l’aiguille comme ceci dans la toile aïda (du côté de la pliure)
Planter l’aiguille a 1 carreau de la pliure et 3 carrés du bord coupé
  1. Puis refermer comme ci-dessous avec la méthode de la boucle pour obtenir ceci
Refermer avec la boucle
  1. Repiquer ensuite dans le même trou en tournant l’ouvrage (de sorte que la boucle soit pris en “sandwich”)
Repiquer dans le même trou en tournant l’ouvrage

description pas à pas de l’avancé du point

  1. Puis commencer à piquer 4 carrés plus loin sur le côté à l’horizontal
Piquer 4 points plus loin (ce nouveau fil (de 4 carrés de longueur) doit être parallèle au bord coupé)
  1. puis piquer à la vertical (pour former une boucle autour de la toile)
Piquer à la perpendiculaire de la bordure (ce qui va former une sorte de boucle autour des 2 bordures)
  1. Recommencer ensuite de même (4 points à l’horizontal) puis former la boucle à la vertical et ainsi de suite
Repiquer 4 carrés plus loin (ce nouveau fil doit être aussi parallèle au bord coupé

P.S.: piquer bien à 2 ou 3 carrés du bord coupé car sinon vous risquez d’effilocher la toile.

Une fois les 2 bords cousu comme ceci…

Extrémité des 2 bords cousu en blanc

Vous n’aurez plus qu’à retourner la pochette comme on retournerait une chaussette.

Retournement du sachet à broder

Pour finir enfilez un fil de bâti au niveau du haut de la pochette où vous le désirez…

Passage du fil de bati

Et voilà le tour est joué!

Mes 2 pochettes débutantes à améliorer…

Vous pouvez aussi éventuellement passer un ruban.


Voilà, j’espère que cet article vous aura donné l’envie de tenter de fabriquer vos propres sachets à broder…

Si vous voulez tenter l’aventure vous aussi et partager vos réalisations ou difficultés…
ou simplement suivre l’avancée de mes sachets les uns après les autres,
vous pouvez me suivre sur ma page Facebook ici.

(Afin d’éviter une répétition d’article sur le même sujet (comme j’avais fait avec le challenge nuancier), je referais qu’un article lorsque les 24 sachets seront terminés.)

Sur ce, je vous laisse avec vos éventuels points de couture et je vous souhaite de bonnes petites croix.

P.S.: je ne pense pas publier d’articles durant 2 ou 3 semaines. Mais en attendant je risque de mettre à jour le précédent article (puisque j’ai reçu de la toile aïda 8). Et vous pouvez également me suivre sur ma page Facebook où je publierais mes avancés des mes pochettes (puisqu’il y en a tout de même 24 à faire!)

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager! :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire